mycose homme
Caroline Talin 27 juillet, 2018 0

Mycose génitale chez l’homme : l’importance du diagnostic

Si la mycose génitale est très connue chez la femme, chez l’homme elle est plutôt tabou et assez méconnue ! Très courante chez la femme elle est plus rare chez l’homme ! Elle n’en est pour autant pas moins gênante… ! Cette infection causée par des champignons microscopiques appelés aussi levures apparaît sur les parties génitales masculines et plus particulièrement au niveau du gland, attention certains cas très poussés peuvent toucher aussi les testicules. Cette inflammation du gland est particulièrement désagréable. Elle survient la plupart du temps à cause de l’humidité ou de l’acidité. Pour diagnostiquer une mycose génitale chez l’homme, voici les symptômes les plus courants.

Les symptômes de la mycose génitale chez l’homme

Lorsqu’un homme contracte une mycose génitale, les symptômes sont généralement les suivants :

  • Démangeaisons systématiques, brûlures, picotements au niveau du gland
  • Aspect enflammé de la muqueuse
  • Apparition de vésicules blanchâtres autour du gland. Ces vésicules ne sont pas systématiquement présentes et peuvent être suintantes ou non.
  • Plaques rouges sur le gland ou autour
  • Gonflement de l’anneau entourant le prépuce en empêchant l’ouverture.

Attention une mycose non traitée peut s’étendre à l’aine, aux testicules et à l’anus.
Vous pouvez soigner vous-même votre mycose génitale mais il est préférable de consulter un médecin qui établira un diagnostic ! Pour soigner cette infection fongique, on utilise une crème antifongique en application locale que l’on peut associer à une crème à base de cortisone. Si la mycose persiste, on passera à un traitement oral adapté.
Il faut également respecter un certain nombre de règles d’hygiène indispensables (voir plus bas).

Avant de traiter une mycose génitale chez l’homme, assurez-vous bien qu’il ne s’agit pas d’un herpès génital, d’une balanite génitale, d’un eczéma ou d’un psoriasis !

Il est également possible que vous ayez attrapé une mycose génitale après un rapport avec une femme qui souffrait elle-même d’une mycose. Dans ces cas là vous pouvez la soigner vous-même et les symptômes disparaitrons au bout de quelques jours, car le champignon n’étant pas le même votre système immunitaire reprendra vite le dessus !

Comment prévenir la mycose génitale chez l’homme ?

Pour éviter d’attraper une mycose génitale, quelques gestes s’imposent !
Tout d’abord, veillez à bien vous laver les parties génitales après les rapports pour éviter une stagnation d’humidité. Évitez les sous-vêtements trop serrés et les matières synthétiques ! On privilégie le coton !
On fait attention à ne pas utiliser des produits trop acides ou désinfectants sur les parties génitales et on évite aussi les rapports sexuels trop intenses et l’hygiène excessive ! Votre gland à un pouvoir auto nettoyant important, ainsi il n’est pas nécessaire de « trop » le laver. Enfin si on ne connaît pas sa ou son partenaire on met bien évidemment des préservatifs pour éviter tout risque de contracter une MST, une IST ou une mycose !