Patrick 23 juillet, 2018 0

La magie de la mode

La mode est tellement omniprésente qu’elle se pense généralement au présent : que ce soit dans la rue ou sur les podiums, elle choque, séduit ou s’assimile, en tant que véritable spécificité humaine. Cependant, la mode ne date pas d’hier. Un petit retour sur l’histoire du vêtement et des bijoux s’impose.

La mode, le propre de l’être humain

Aux prémices de l’humanité, les vêtements étaient purement fonctionnels : ils étaient nécessaires afin de se protéger des éléments naturels. Selon les régions, les peaux animales, ou parfois même des matières végétales, étaient utilisées pour endurer la pluie, la neige ou le soleil.

Pourtant, même à cette époque, l’accessoire existait : le premier bijou connu date d’il y a 130 000 années. Il se compose de serres d’aigles, polies par la main de l’homme, et tout semble dire qu’elles étaient utilisées pour orner un collier ou un bracelet. Ce trophée de chasse à porter laisse à penser que la mode est innée chez l’humain.

La mode à travers le temps

Aujourd’hui et depuis maintenant longtemps, les vêtements et les bijoux sont de véritables indicateurs sociaux et culturels ; si certaines personnes ne considèrent ces éléments que fonctionnels, le secteur de la mode n’en pèse pas moins de 150 milliards d’euros – et ce, seulement en France.

Une chose est sûre : la mode ne laisse jamais indifférent. De la gourmette de naissance aux costumes de mariage, en passant par les extravagances des défilés, la mode a toujours fait parler d’elle, à la cour des rois comme à la cour de récréation. Éternel recommencement ou non, la mode restera toujours source de créations infinie.