Danier Hiver 25 mars, 2019 0

Crédit conso : les erreurs à éviter

Pour subvenir à leurs besoins quotidiens et avoir plus de confort, bon nombre de particuliers souscrivent un crédit conso. Le prêt à la consommation peut entraîner de véritables engrenages si l’emprunteur n’arrive pas à gérer efficacement ses finances et ses dettes. Pour éviter un tel risque, découvrez plus d’infos sur ce genre de crédit.

Quels sont les différents types de crédit à la consommation ?

S’étalant généralement sur une période plus ou moins courte, le crédit conso se présente sous différentes formes. Le crédit personnel est parmi les formes les plus connues étant donné que l’emprunteur n’a pas besoin de motiver sa souscription. Il peut utiliser le capital emprunté à sa guise. Ceux qui ont un projet particulier en tête comme l’achat d’un véhicule ou d’un mobilier peut choisir le crédit affecté pour le financer. L’organisme prêteur accorde uniquement de crédit aux souscripteurs en mesure de prouver que le capital emprunté servira à financer son projet. Quant au crédit renouvelable, il permet à l’emprunteur d’avoir un capital à sa disposition à tout moment.

Les pièges à éviter en matière de crédit à la consommation

Choisir le type de crédit à la hâte

Le mauvais choix du type de crédit peut compromettre à la gestion des dettes de l’emprunteur. Pour financer un projet précis, il est plus judicieux d’opter pour le crédit affecté. En choisissant de souscrire un prêt renouvelable, il risque d’acheter des choses futiles qui peuvent faire augmenter ses dettes sans qu’il s’en aperçoive. En contrepartie de cette flexibilité, les banques proposent un taux de crédit plus élevé qui peut atteindre jusqu’ à 20 %. Nombreux emprunteurs ayant opté pour le crédit conso se retrouvent dans une situation de surendettement.

Se laisser berner par des offres alléchantes

Pour attirer plus de clients, les établissements de crédit proposent des offres alléchantes qui sont généralement soumises à plusieurs conditions. Avant de signer un contrat, il convient de bien vérifier son contenu. Les taux de crédit promotionnels proposés par les banques sont valables uniquement pendant une durée déterminée. Il est fortement conseillé d’examiner à la loupe l’étendue des effets de ces offres. Certaines offres s’appliquent seulement pour financer des projets bien définis, tels que l’achat d’un équipement de chauffage ou d’une voiture neuve. Il existe des prêteurs qui font tout pour que leurs clients paient plus en leur proposant d’emprunter des fonds qui ne leur sont pas vraiment utiles.

Ne pas se préoccuper du coût total du crédit

Il est très important de connaître le coût total du crédit dès la souscription du contrat. Le taux de crédit peut diminuer au fur et à mesure que le capital emprunté augmente. Il est parfois plus rentable d’augmenter le montant du capital emprunté pour bénéficier d’un taux de crédit plus bas que d’emprunter une petite somme avec un taux très élevé. Car de toutes les manières, la différence du coût total du crédit sera minime.

Souscrire une assurance

Le crédit conso fait partie des prêts à court terme, ce qui implique que la souscription d’une assurance emprunteur n’est pas nécessaire. Cela ne fera qu’augmenter le coût total du crédit. Ce genre d’assurance est techniquement obligatoire dans le cadre d’un prêt immobilier qui peut s’étaler jusqu’à 15 ou 20 ans.